Dans le genre 'achementridicule... - Submicrocosm

Submicrocosm

Le petit bouiboui scribouilli d'une Maroual en vadrouille.

01 mars 2008

Dans le genre 'achementridicule...

... et qui fait quand même 'achement marrer parfois, et ronchonner souvent.

submicrocosmphoto20

Amis parisiens je vous adore, ma quand même vous avez certaines manies qui portent au rigolâge. Parlons par exemple à tout hasard... pouf pouf pique nique douille... de vos courses effrénées à la gauche des escalators, comme si votre vie en dépendait, comme si vous étiez habités d'une attrait indécrottable pour les records de vitesse. On peut encore vous excuser dans le métro (même s'il y en a toujours un à quai et ne me répondez pas que c'est faux, qu'il arrive quelques fois que vous attendiez cinq minutes... :D) parce que bon c'est vrai c'est stressant ce petit bipbip qui nous rappelle sans cesse que oui, il va partir sans nous. :grrr: En Normandie mes chéris et plus particulièrement dans mon village du bout du monde, on a un bus à 7.15 am et un autre à 18.00 pm pour ça que j'ai un peu de mal à me bousculer le popotin à la parisienne dans le "tioube" (I know c'est le petit name donné au métro anglais, but ça sonne bin en bout de phrase là). Du coup je me retrouve bousculée de ci de là, percutant et pétant de mes os tous pointus carrelage après carrelage, essayant tant bien que mal de m'agripper aux affiches arrachant et vandalisant ces petits trésors de communication (...) pour tenter d'échapper à ce flot capillaire (ouais, à ce stade de ma dissertation ne cherchez plus la moindre trace de rationalité). Mais alors le comble du comble hein, c'est quand même d'être obligés de se ratatiner à droite dans les escalators de la FNAC & co. Vous êtes sérieux dans ces moments là? Vous ne ralentissez jamais? Pour le coup je préfère encore me gausser même si les gros nazes taille de pompe 47 trouvent plus efficace un ratatinâge de djeule plutôt qu'un aimable pardon... Ccrriiiiiiisssss! :sefaitlescrocs:

Pour rester dans les sous sols parisiens, j'admire la façon que vous avez d'occulter royalement la poésie qui vous entoure, comme ci une fois rentrer dans cet égout infect (Mmhhh ! A parchezmoi c'est le tram, tout dehors et tout qui sent bon! :boucheenculdegarce: Ma tout le monde n'a pas la chance d'habiter en campagne... :frime-héhé:) vous vous retrouvez le cerveau tout plein de caca, lobotomisés et robotisés à mort, totalement hermétiques aux jolies choses. Je m'explique, vous avez la chance d'avoir constamment ou presque de la musique pour vos voyages métropolitains. Chez moi c'est quelque chose qui n'existe quasiment pas. D'une parce que c'est une ville relativement petite (100 000 habitants) et que les gens vraiment malheureux y sont beaucoup moins nombreux qu'en capitale (et boudiou, on ne peut que s'en réjouir!). Alors quand une petite madame toute mimi joue de l'accordéon dans la rame avec plaisir ou qu'un grand papi au sourire accueillant se promène avec son orgue de barbarie jouant de jolis airs envoûtants, beh je suis sûrement concon mais ça me botte sacrément. Et je pense que certes une petite pièce de monnaie leur ferait grand plaisir mais un peu d'attention leur en ferait davantage. A côté de ça, vous avez tous la bouche pendante et le regard accusateur de me voir photographier pleins de connasseries dans la rame, franchement... :D 

submicrocosmphoto18

Il y aussi un truc qui m'a gentiment fait sourire dans la soirée ma là ce n'est pas vraiment de la faute des pedestrians que vous êtes. Contexte : je bois un chtit canon avec un de mes Kikis (viendu de Parcheznous spécialement, parce que mon absence lui est insupportable :detoutessesdents: Mais si!) et Chiwi (plus mouaah que jamais mais c'est pas le propos je sais! :gaga:). Kiki voit débarquer stupéfait dans le troquet où nous sommes attablés, une compatriote de licence yéparlelavodkacouramment.  Ses sacs, ses amis et elle s'installent gentiment sur un petit bout de table non loin de nous et ce cher monsieur serveur au grinchonnâge à couper au couteau vient logiquement prendre leur commande. L'amie de Kiki lui dit gentiment que non, elle ne prendra rien. Ni une ni deux le grinch lui somme de consommer sous peine de voir sortir de son chapeau un toutenmuscle dressé pour le foutâgedehors des pauvres âmes normandes fauchées (oui forcément un bar pour Ouestois, nous étions près de Saint Lazare). Poudoum poudoouuu-ooouu-ouum!

D'ailleurs j'y pense, le père Duris résume très bien tout ça dans le Paris de Klapisch (et ce n'est pas par goût pour le film que je la ressors, non non... on en parle un autre coup) mais parce que ça résume quand même bien ce "submicrocosm" là: les Parisiens ne sont heureux que dans la râlerie et ne se rendent pas toujours compte de la chance qu'ils ont d'être en vie dans une si jolie ville... Rhooolala! Ce que c'est niais... :s'autolynchelagoule: Bref, en gros faites pas iéch', profitez de la jolie cité dans laquelle vous créchez! :dediou:

Dernière chose, et là c'est à mes parcheznousautres que je m'adresse, je trouve que depuis quelques mois il y a comme un relâchement en bagnole. Mais qu'est ce qui vous prend de klaxonner pour un oui ou pour un non et de conduire comme ces manchots de parigots, heinditesquoicomment? :detoutessesdents:

Allez je vous fiche la paix! C'est ça qui fait votre charme et c'est pit-être (sûrement) pour nos similitudes de râleurs-grinchonneurs que j'accepte sans mal de viendre bientôt poindre en le sein de parchezvous... Houhou! Ma qu'est ce qui se passe... ? Un jour prochain hein, je vous laisse vous remettre gentiment.

Ceci dit, les provinciaux ont sûrement de vilaines petites manies agaçantes alors en parisiens vengeurs que vous êtes n'hésitez pas à en faire part aux arriérés crottés que nous sommes, ça risque d'être tordant. "La Bagaaarre!" :gneuh:

° Série photo numérique à viendre qui fera écho à celle argentique dont je vous ai parlé il y a peu. J'essaye de me dégoupiller de ça rapidement, ma j'ai pas mon pc avec moi donc faut que je passe par gentil frangin pour m'envoyer tout ça. ;)

Posté par Maroual à 02:03 - # Grinchonnâge - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

  • Moi je dis JE SUIS TOUTE A FAIT D'ACCORD!!!!!
    et puis quand tu arrives tranquilement pour visiter tu es tout de suite cataloguer TOURISTE donc ringard... pfff

    Posté par cinamoon, 01 mars 2008 à 09:18

  • Ils vont me tuer!

    Ceci dit, pour habiter dans une zone archi-touristique, c'est relou quand même! :detoutessesdents: Mais faut pas faire d'amalgame hein, c'est vrai qu'il y a touriste et touriste.

    Posté par Maroual, 01 mars 2008 à 15:10

  • Je connais ça...

    C'est pareil à Bruxelles! Et même moi, parfois, je cours ... et puis je m'arrête et je me demande pourquoi :-p C'est honteux!
    Dans ma rue, on la chance d'avoir de temps en temps un monsieur qui passe avec sa boite à musique, et avant je me précipitais sur mon popa pour lui déposer une pièce, maintenant c'est mon frère qui se précipite sur moi et on le lui donne ensemble ^ ^

    déco colorée dans le métro par chez vous!

    Posté par NinaSotteFille, 02 mars 2008 à 19:33

  • " me dégoupiller de ça " ! hihi , ah bah voilà , les parisiens , ils savent pas ce que cette expression veut dire et ils seraient capable de te demander si c'est du patois ! lol

    Posté par Na, 02 mars 2008 à 20:08

  • Nina >> Dans la rue de mon Turc, il y a tout une troupe de trompettistes qui passe s'en donne à cœur joie. C'est super, on leur jette des petites pièces qu'ils attrapent au vol dans leur chapeau. On les entend arriver de loin vu que ça résonne et même si je dors encore à cette heure je me lève en quatrième vitesse pour les voir passer.
    Ces photos ont été prise au niveau du tapis roulant de Montparnasse y a déjà un petit moment. Alors pit-être que ça a changé maintenant.

    Na >> J'ai testé sur mon parisien attitré et en effet il m'a regardé avec des yeux ronds. Pourtant il a appris le Maroual super vite et depuis quasiment les tous premiers jours de notre relation (la vache ça fait relativement solennel dit comme ça! ) j'ai arrêté de traduire chacune de mes phrases. L'a vite choppé le truc! :héhé:

    ** Traduction ** se dégoupiller de : se débrouiller pour faire quelque chose rapidement, ou pour s'en débarrasser rapidement.

    :detoutessesdents:

    Posté par Maroual, 03 mars 2008 à 04:07

  • http://aliceaupaysdici.blogspot.com/

    Tes photos sont magnifiques et illustrent à merveille ton texte. Bravo !
    Tout le monde est pressé, on n'a le temps de rien, dégage de mon escalator sinon j'te pousse !
    Cours, cours ! Respiiiiiiire !

    Posté par C'est Alice !, 03 mars 2008 à 17:14

  • Tes photos sont magnifiques et illustrent à merveille ton texte. Bravo !
    Tout le monde est pressé, on n'a le temps de rien, dégage de mon escalator sinon j'te pousse !
    Cours, cours ! Respiiiiiiire !

    Posté par C'est Alice !, 03 mars 2008 à 17:15

  • Je suis de retour à parchezmoi, ça fait du bien de voir des gens qui prennent leur temps... Enfin parfois j'aimerais qu'ils soient davantage dans leur bulle parce qu'un vieux de 60 piges qui vient faire son vicieux devant le bar où tu te rends... :suée: Juré! Hier soir... J'ai pris mes jambes à mon cou.

    Posté par Maroual, 05 mars 2008 à 23:00

  • Les parisiens sont insupportables mais au bout d'un moment on tombe en amour de Paris.. On ne sait même pas pourquoi !!!

    Posté par fanette, 27 mars 2008 à 17:20

  • C'est vrai... J'y vais quand même réguliérement depuis plusieurs années maintenant. Je suis juste qu'une petite conne ronchonne!

    Posté par Maroual, 27 mars 2008 à 17:59

Poster un commentaire