J'ai vilainement laissé tomber... - Submicrocosm

Submicrocosm

Le petit bouiboui scribouilli d'une Maroual en vadrouille.

11 juin 2008

J'ai vilainement laissé tomber...

... ma catégorie "photographe du mois*" et ce très rapidement, bêtement par manque de temps. Donc aujourd'hui je ne vais pas la reprendre fidèlement mais vous pourrez aisément constater ci-dessous que finalement je n'ai pas vraiment triché en choisissant un réalisateur cette fois.

Sans_titre_20

Y a des sons comme ça que je trouve particulièrement poétique et si poétique ne vous parle que bof bof, je dirais qu'il renvoie nécessairement à l'imaginaire.

Pour l'une de mes valeurs de second semestre de licence 3, le son au cinéma, j'ai eu la grande chance de découvrir le réalisateur Andreï Tarkovski, cinéaste dont je n'avais jamais entendu parlé avant (merci Ptit Cul). C'est sur ct'homme là qu'on a décidé de travailler. Et bien, s'il est un film que je vous conseille vraiment, c'est bien son film Stalker qui même si difficilement abordable au prime abord, est un petit bijou. D'ailleurs je n'ai pas touché à l'affiche qui squatte la colonne de droite depuis plusieurs semaines maintenant.

Alors pourquoi qu'elle vous cause de ça la Maroual? Parce que je vous écris actuellement de mon train** qui file droit pour Paris et que les sons qui en émanent forme une musique presque aussi envoutante que celle du film; mais aussi parce que ce genre de truc moi ça me prend aux tripes, parce évidemment ça m'aide à me rappeler, à me rappeler les courses effrénées qu'on faisait avec mon grand-père pour apercevoir le train de marchandise du bout du jardin avant que son doux cliquetis n'est disparu complètement.
Je regrette presque ne pas voyager dans un train à bestiaux , mais en corail, parce que ce fameux cliquetis roues/rails s'effacent une fois dépassé les 40km/h. Alors je prie à chaque voyage pour qu'il y ait un maximum de gare entre Parchezmoi et Parmadestination.
J'arrive en gare d'Évreux. Je vous laisse parce qu'écrire les yeux fermés à écouter c'est franchement pas coton...



* Photographe du mois d'octobre, Raymond Depardon.
Photographe du mois de décembre, Sophie Ristelhueber.


** Enfin vous comprendrez que la publication va être différée because je n'ai pas de pc portable à moi... et oui :snif:, ni le wifi dans le train, par contre j'ai un joli cahier de rédaction.

Posté par Maroual à 19:09 - # Déblatérâge - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    J'aime beaucoup les photographies, même si l'univers est un peu trop glauque à mon goût...

    Posté par Touwity, 11 juin 2008 à 20:13

  • En fait, ce sont des impressions écran. C'est un film Stalker. Et puis finalement, même si comme ça ça parait très glauque, limite terrifiant, l'univers de la Zone (lieu où déambule les personnages)est indubitablement onirique et fantastique. Si tu peux le voir en tout cas...

    Posté par Maroual, 11 juin 2008 à 20:45

Poster un commentaire